Se procurer des cigares en confinement

Comment se procurer son cigare favori quand on est confiné ou loin de sa civette habituelle ? Est-il possible de commander des cigares sur internet ? Est-ce que je peux me faire livrer mes cigares ?

Tout d’abord, il est bon de rappeler que le tabac n’est pas un produit comme les autres. Sa distribution est réglementée par les douanes, et « seuls les fournisseurs agréés de tabac peuvent livrer des produits du tabac aux débitants de tabac, qui sont les seuls à pouvoir vendre au détail ces produits » comme le rappelle le site des douanes.

Dans le cadre du confinement lié au Covid19, les débitants de tabac, ou plutôt les civettes comme nous aimons les appeler, ont l’autorisation de rester ouverts (cf. les commerces ouverts). Leur activité baisse fortement (-8,2% en volume sur la vente de cigares – mars 2020) mais ils sont là et le marché s’organise autour de cette situation si particulière.

Les civettes communiquent sur les réseaux-sociaux les horaires d’ouverture, à l’image du Tabac du Dôme, à Paris. Suivez les sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Le bon plan : passer une commande dans votre bureau de tabac !

La première solution pour trouver des cigares c’est de prendre contact avec votre buraliste le plus proche, même s’il n’est pas un spécialiste de la vente de cigares ! Il est sans doute en contact avec des distributeurs qui se feront un plaisir de le livrer.

En pratique,

  • Vous souhaitez commander des cigares cubains :
    • Il est possible de faire livrer vos modules directement chez le débitant de tabac, en 24/48h
    • Pour ce faire, votre gentil buraliste doit passer commande auprès de la Coprova distributionventes@coprova.com (ne pas contacter en tant que particulier)
  • Vous souhaitez commander des cigares non-cubains :
    • Selon le distributeur, il sera possible de se faire livrer plus ou moins rapidement et surtout selon des conditions plus ou moins onéreuses (voir impossible)
    • Avec le distributeur Logista, il sera possible de livrer en 24/48h si la commande globale du buraliste chez Logista passe les 330€. Dans la négative, le délai habituel est de 15 jours. Le buraliste devra prendre contact avec son responsable de secteur ou sur la plateforme de commande Logista
      • Exemples de marques de cigares distribuées par Logista : Balmoral, Macanudo, CAO, San Pedro, Don Tomas, Liga Privada, Undercrown, kentucky Fire Cured, …
    • Avec les autres distributeurs (Davidoff, Eurotab, Maya De Selva, Albana Tabacco, …) votre buraliste pourra également prendre contact avec l’équipe commerciale. Il pourra s’informer des coûts de livraison si les volumes sont faibles.

Il est donc bon de vous déplacer vers le bureau de tabac le plus proche, et d’en discuter avec votre débitant de tabac. Il vous exprimera ses contraintes et vous proposera ce qu’il peut faire pour vous.

Passer une commande de cigares sur internet : que dit la loi ?

Les cigares, comme tous les produits de tabac , sont distribués exclusivement par les débitants de tabac. Ceux-ci n’ont pas le droit (et c’est dommage) de vendre par internet sur le territoire français. Tous les sites que vous trouverez sont donc illégaux ou souvent basés à l’étranger. Ces derniers ne font pas de livraison en France car c’est interdit. Tout amateur connait forcément une civette suisse, belge, néerlandaise qui le fait, mais c’est interdit comme le précise l’ article 568 ter du code général des impôts.

Vos cigares achetés par téléphone ou sur Internet (La Poste, ou livreurs) peuvent être saisis par les services douaniers.

Par ailleurs, le Cigar Social Club reçoit des dizaines de mails chaque mois pour nous proposer des cigares qui viennent de Cuba, des supers bon plans, (le vendeur pense vraiment faire une fleur). Plus fou encore, le site de petites annonces LeBonCoin propose même des boites de cigares vintage à prix très correct. Sans doute une affaire en or… mais vous allez sans doute le regretter.
Le cigare est un produit de luxe. Et comme tous les produits de luxe il se contrefait. Acheter un cigare contrefait, peu importe son prix, c’est favoriser le trafic et c’est priver les débitants autorisés de leurs revenus. C’est également prendre le risque de contaminer votre cave avec des lasiodermes. Enfin, je dirais à la louche que 80% des cigares vendus en dehors des civettes sont des faux. Il parait que ça les rend plus amers.