Débuter le cigare quand on est une femme

Vous êtes une femme et vous souhaitez vous initier au cigare ?
Problème, vous n’y connaissez rien et vous n’osez pas vous lancer toute seule… Pas de panique, en réalité s’initier au cigare n’est pas très compliqué.

Cet article (rédigé par une femme) est là pour vous donner quelques conseils avant de vous jeter dans ce monde jugé masculin, à tort !

Sachez avant toute chose que fumer le cigare est dangereux pour la santé.
Il est important d’avoir une consommation raisonnée et exceptionnelle.

1ère étape – Le choix du cigare

Quelle difficulté de choisir son tout premier cigare quand on débute ! Je trouve que cette difficulté est encore plus marquée lorsqu’on est une femme. Pas toujours évidement de ce rendre dans une civette pour demander des conseils… Alors, si comme moi, vous ne savez pas quel cigare acheter pour débuter, voici quelques conseils avant d’acheter votre 1er cigare : 

  • N’ayez pas peur !

Vous avez le droit de demander des conseils même si vous êtes une femme ! Je suis sûre que vous avez  dans votre entourage un proche qui fume ou a déjà fumé le cigare. N’hésitez pas à le solliciter, il sera vous aiguiller sur votre tout premier cigare ! Sinon, nous avons quelques proposition de 1er cigare ici.

  • Renseignez-vous !

Il existe plusieurs sortes de cigares (marques, tailles, intensités, couleurs…). En fonction de sa taille ou de son type de roulage, l’expérience ne sera pas du tout la même. Assurez-vous avant de choisir votre cigare que celui-ci correspond à vos attentes.

Dans le choix de son cigare, il est bon de savoir que la taille compte énormément. Un module ayant un petit diamètre (ex : un laguito) pourra vous paraître plus fort et amer en bouche, qu’un cigare d’un diamètre supérieur. En effet, plus le cigare est étroit, plus la combustion est rapide. Les feuilles de tabac, roulées par les torcedors de manière à laisser passer la fumée, peuvent brûler à une température plus élevées et les saveurs qui parviennent en bouche sont ainsi plus « grillées » et moins rondes.

Vous l’aurez compris, pour choisir son cigare, il convient de débuter par un module de taille moyenne (ex : un robusto ou petit robusto). Ceci permettra d’avoir des sensations et des saveurs assez représentatives du cigare. Enfin, vous bénéficierez aussi d’une expérience suffisamment longue pour comprendre tout ce qu’il se passe quand on fume un cigare.

2ème étape – Le choix du lieu

Rien de plus agréable que de pouvoir profiter de son cigare dans un lieu calme et propice à la détente. En tant que femme, je trouve important de pouvoir apprécier mon module sans être dérangée, seule ou en couple. Vous allez être amenée à le découvrir mais fumer un cigare veut dire beaucoup de choses, et au-delà de l’action de fumer, ce moment signifie un instant dans lequel vous décidez de vous détendre et de lâcher prise. 

Si je devais vous donner ma définition du lieu parfait pour fumer, je dirais que les fumoirs des palaces parisiens sont excellents. Ils vous permettent de vivre une expérience hors du commun tout en profitant du calme incomparable dont bénéficient ces hôtels. Une autre option que j’adore lors des beaux jours, c’est apprécier un cigare dans un parc ou un jardin parisien accompagné d’un bon livre. Le tour est joué ! Si vous êtes à court de bonnes idées, nous avons répertorier tous les lieux où il est possible de fumer le cigare sur Paris sur notre carte interactive

3ème étape – Le choix du moment 

Vous vous en doutez peut-être mais on ne fume pas un cigare à n’importe quel moment. Bien sûr pour les gros fumeurs de cigares, chaque moment est propice. Il n’empêche, lorsque vous décidez de fumer votre cigare assurez-vous d’avoir suffisamment de temps pour pouvoir le déguster jusqu’à la fin. 

Pour plusieurs raisons, un cigare ça prends du temps. La 1ère, c’est que quand vous décidez de fumer votre cigare c’est pour le déguster, apprécier tous les arômes qu’il a à vous offrir. La 2ème, c’est qu’en fonction de la taille de votre module, vous pouvez passer entre 30 minutes et plus de 2 heures à vous délecter de votre vitole ! Vous l’aurez compris, il vaux mieux avoir prévu suffisamment de temps pour fumer son cigare à moins de vouloir le laisser dans le cendrier…

4ème étape – Le choix des ustensiles

Si vous avez décider de vous initier aux cigares, vous devez être en possession des bons outils. Pour une bonne dégustation, vous devrez vous munir de quelques accessoires.

  • Le coupe cigare

Il existe plusieurs types de coupes-cigare, chacun offrant une coupe différente :

“La guillotine”

C’est la coupe la plus traditionnelle, elle est franche, nette et large. Convient à tous les types de cigares.

 “Les ciseaux”

Comme la guillotine, les ciseaux offrent une coupe franche, nette et large. Convient à tous les types de cigares.

” La coupe en V (ou V-cut)”

Propose une coupe différente des deux précédentes, elle ressemble à un “V”. Cette coupe offre une dégustation et un tirage différent car plus étroite. A noter, l’étroitesse de la coupe donnera des arômes plus concentrés sur la langue. Ne convient pas à tous les types de cigares, éviter les petits modules et les torpédos.

“L’emporte pièce”

Si vous avez peur de couper votre cigare trop large, vous pouvez utiliser l’emporte pièce. Selon les modèles, ils proposent trois formats (du plus petit au plus grand). Ce coupe cigare ne convient pas aux cigares de type “torpédo”. Il offre une coupe douce en bouche.

  • L’allume cigare

Pour allumer votre cigare, vous aurez besoin d’un briquet spécifique ou d’allumettes. Aujourd’hui, les boutiques spécialisées vous propose un large panel de modèles. Le principal, avant de choisir sa couleur, c’est de vous assurer que la flamme est inodore (éviter l’essence avec les zippos ou les bougies parfumées) et suffisamment puissante pour allumer votre module. Oublier les briquets classiques au risque de vous brûler les doigts ! Pour allumer mon cigare, j’aime avoir une flamme dite “torche” qui offre la juste puissance pour allumer mon cigare sans me fatiguer.

Vous pouvez également opter pour les allumettes, toutefois je vous conseille de le faire dans un lieu à l’abri du vent, sinon attention aux accidents !

  • D’autres accessoires

Vous voilà une experte dans la dégustation de cigare. Si vous souhaitez aller plus loin dans la personnalisation, vous pouvez agrémenter votre dégustation avec d’autres accessoires moins essentiels. Par exemple, pour transporter vos cigares, je vous recommande de les ranger dans votre plus bel étuis à cigare. Vous pouvez aussi vous amusez à choisir un pose cigare qui vous permettra de poser délicatement votre cigare les moments où vous aurez envie de faire une pause.

5ème étape – Profiter !

Le plus important quand on décide de fumer un cigare c’est avant tout de profiter de ce moment. Comme une parenthèse dans votre journée, ce moment n’appartient qu’à vous et est fait pour vous détendre ! Car vous apprendrez avec le temps que de fumer un cigare c’est quand même très relaxant ! Bien-sûr, votre consommation doit rester raisonnable et modérée car ne l’oublions pas “fumer, tue”.

Si vous avez encore des doutes, on vous a lister les principales erreurs à éviter lorsque vous fumez.

Sachez que chaque dégustation est différente, c’est en étant curieuse que vous apprendrez à vous connaître. Il n’existe pas de règles dans le milieu du cigare, une fois rodée, vous aurez votre propre rituel.

Maintenant à vous de jouer et bonne dégustation !

 

Oriane