Le Pari : on a testé l’Insidious by DB développé avec le comédien Didier Bourdon

Insidious by DB

Nous avons pu tester cette édition spéciale du fameux Insidious d’Asylum Cigars qui a été développé avec le célèbre comédien Didier Bourdon suite au succès incroyable d’une vidéo YouTube. Quelle touche le comédien a-t-il pu apporter ? Est-ce que le pari est bon ?

Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas l’Insidious d’Asylum Cigars, il s’agit d’un cigare bon marché ( – de 10€ pour le short corona) dont l’assemblage tripe, sous-cape, cape est 100% hondurien. Il a la particularité d’être bien apprêté avec une tête de mort sur la bague, une cape claro et légèrement sucrée au niveau de la tête. Ces attributs en font le cigare favori du plus épicurien des Inconnus comme vous l’avez forcément vu dans la vidéo YouTube de Morgan VS (cf. vidéo ci-dessous).

UN NOUVEAU CIGARE GRACE A DIDIER BOURDON

Suite à cette vidéo vue près de 4 millions de fois, l’acteur est devenu une icône pour les aficionados nés dans les années 80-90. Par mimétisme, nombreux sont les amateurs qui se sont jetés sur l’Insidious. Il était fort à parier que les stocks de l’Insidious allaient fondre comme neige au soleil.
Ainsi, Christian EIROA (Asylum, C.L.E, Camacho) a souhaité remercier Didier Bourdon en lui proposant de collaborer à l’élaboration d’un cigare. La chance !
Ils se sont lancés dans une dégustation d’une vingtaine de blends Honduriens. Dans le cahier des charges du comédien, il est important de garder un cepo de 54 tout en gardant la longueur du short corona : il faut que ça tienne dans la poche !
Enfin, le cigare est toujours handmade et avec une “tripe longue”, gage théorique de qualité.
Le pari est réussi sur le papier, mais il faudrait demander à Didier Bourdon s’il est content de son module (peut être une future vidéo Youtube ?)
Mais pour revenir à notre sujet, est-ce que ce cigare est bon ?

LA DEGUSTATION

A l’oeil, on remarque que la bague orne désormais un bourdon (oui oui regardez bien) et non plus seulement la traditionnelle tête de mort de la version classique. Enfin, nous remarquons que la notion “by DB” (Didier Bourdon donc) a fait son apparition sur la bague en lieu et place d’Asylum (on avait lu D8 la première fois, ouf !)
La cape est maduro, sèche et irréprochable. Il s’agit là d’une évolution majeure, nous étions habitués à une cape très claire qui attire tant les débutants. Enfin, le cigare est bien rempli et agréable en main.

Insidious by DB – Développé avec Didier Bourdon

En bouche, nous remarquons immédiatement que la cape a également été sucrée. Il s’agit une nouvelle fois de sucre de canne, comme le reste de la gamme Insidious.
Il est peu surprenant de retrouver cette touche sucrée qui fait bondir les aficionados mais qui plaît tant au comédien. Cette touche sucrée (qui ne change pas les arômes) fait bourdonner les civettes !

Le cigare est bien roulé et très ouvert. A peine allumé, le cigare dégage une belle fumée blanche généreuse. Nous avons eu quelques notes âpres sans doute à cause d’un allumage trop lent à la flamme douce (vive les briquets vintage). Le cigare s’inscrit dans le registre boisé et est plutôt doux. Derrière la tête de mort se cache un gentil cigare qui ne tuera pas votre envie de fumer.
Il se déguste en 3 tiers nets, avec un beau divin apaisé, presque mielleux. La palette aromatique évolue peu, mais l’intensité change beaucoup.

Le cigare s’énerve sur les 10 dernières minutes avec un excès de poivre, histoire de jouer dans la cours des grands. Et ça tombe bien, c’est un cigare qui taquine les modules cubains en termes de prix (environ 12€ pour le robusto).

En conclusion, c’est un cigare ludique, sans vilain défaut, à confier aux fumeurs débutants ou pour vos soirées festives. Il est ni excellent, ni mauvais, il déroutera simplement les puristes qui ne comprendront pas pourquoi leurs lèvres sont sucrées. N’hésitez pas à prendre le pari !
Dîtes-nous ce que vous en pensez sur les réseaux sociaux.